Livre d’Hénoch, les grandes lignes de l’histoire du monde :

Enoch, chapitre 92 :

1. Enfin
Enoch commença à parler d’après un livre.

2. Et il dit : Sur les
enfants de la justice, sur les élus du monde, sur la plante de la justice et de
la pureté.

3. Sur toutes ces choses je
m’en vais vous parler ; je vous les expliquerai toutes, mes enfants, moi qui
suis Enoch. Car par
les visions que j’ai eues, j’ai acquis une grande connaissance ; et il m’a été
donné de lire les tables mêmes du ciel.

4. Alors Enoch (né
en 3452 av.
notre ère, 622 ans après la création
d’Adam) commença à parler d’après un livre, et il
dit : Je suis né le septième
jour de la première semaine (septième
siècle de la première Ere de Civilisation de 780 ans, qui va de 3954 à 3174 av. notre ère), tandis
que le jugement et la justice attendaient avec patience.

5. Mais après moi, dans la seconde semaine (qui
va de 3174 à 2394 av. notre ère), une grande iniquité s’élèvera (arrivée
des Vigilants en 3174 av. notre ère, début du Calendrier méso-américain et de
la 2° Ere de Civilisation), et la fraude pullulera sur la terre.

6. Et il y aura une
première fin (Déluge en 2418 av. notre ère), et un seul homme
sera sauvé (Noé, 3018 – 2068 av. notre ère).

7. Mais dès que la première semaine sera terminée (en 3174 av.
notre ère, arrivée des Vigilants et
début du Calendrier Méso-américain), l’iniquité s’accroîtra,
et le Seigneur mettra à exécution le décret porté contre les pécheurs (Déluge
en 2418 av. notre ère, 756 ans après le
début de la deuxième Ere de Civilisation).

8. Ensuite, pendant la
troisième semaine (3° Ere de Civilisation de 2394 à 1614 av. notre ère),
un homme sera choisi (Abraham, 2066 – 1891 av. notre ère) pour
être la tige d’un peuple fort et juste, et après lui la plante de la justice
poussera pour jamais (semence d’Abraham).

9. Ensuite, pendant la
période de la quatrième semaine (4° Ere de Civilisation de 1614 à 834 av.
notre ère), les saints et les justes auront des visions (époque
de la manifestation de Moïse, 1617 – 1497 av. notre ère) ; l’ordre dans
les générations (d’Israël) sera établi, et on construira pour elles une demeure
(Temple de Salomon fondé en 1017 av. notre ère) ; dans la
cinquième semaine (5° Ere ce Civilisation de 834 à 54 av. notre ère)
s’élèvera pour eux une maison glorieuse et puissante (Maison de David
devenue le Royaume de Juda après la mort de Salomon, de 980 à 587 av. notre
ère, et règne d’Ozias de 810 à 758 av. notre ère ; construction du second
Temple après le retour d’Exil).

10. Puis, pendant la
sixième semaine (6° Ere de Civilisation de 54 av. notre ère à 727 de notre ère), tous
ceux qui s’y trouveront seront enveloppés de ténèbres ; et leurs cœurs
oublieront la sagesse, et un
homme sera enlevé d’au milieu d’eux (Jésus-Christ,
fils de Dieu, né en 7 av. notre ère, mort crucifié puis ressuscité en 27 de
notre ère).

11. Pendant cette même
période, la maison puissante et magnifique sera la proie des flammes (destruction
de Jérusalem par les armées romaines en 70 de notre ère), et la race
des élus (Juifs) sera dispersée par toute la terre.

12. Ensuite, pendant la
septième semaine (7° Ere de Civilisation de 727 à 1507 de notre ère),
il sortira une race perverse, dont les œuvres nombreuses seront des œuvres
d’iniquité (période de la division en deux parties de l’ancien Empire
romain entre chrétiens et musulmans). Alors les justes et les élus
seront récompensés, et il leur sera donné une connaissance sept fois plus
grande sur toutes les parties de la création (connaissance de la Parole
de Dieu).

13. Viendra ensuite une
autre semaine (8° Ere de Civilisation de 1507 à 2287 de notre ère),
la semaine de la justice, qui possèdera le glaive du jugement et de la justice,
pour frapper tous les oppresseurs (accomplissement de l’Apocalypse de
2020 à 2027 et Retour de Jésus en 2027, début du Millénium).

14. Alors les pécheurs
seront livrés entre les mains des justes, qui, pendant cette semaine, se
mériteront une demeure par leur justice, et bâtiront un palais au grand Roi (règne
du Messie Jésus). Après cette semaine viendra la neuvième (9° Ere
de Civilisation de 2287 à3067 de notre ère), pendant laquelle
viendra le Jugement
Universel (fin
du Millenium en 3027, 1000 ans après 2027, année du retour de Jésus, et Jugement Dernier entre 3027 et 3067).

15. Les œuvres de l’impie
s’effaceront de dessus la terre. Le monde sera condamné à la destruction (fin
du Monde), et tous les hommes marcheront dans la voie de la justice.

16. Puis, dans la septième partie de la
dixième semaine (septième siècle de la 10° Ere ce Civilisation de 3067 à
3847 de notre ère), sera le Jugement
éternel, qui sera exercé contre les Vigilants, et le ciel tout entier
germera au milieu des anges (Nouvelle Jérusalem).

Les 144 mille serviteurs de Dieu ne sont pas les Témoins de Jéhovah:

Les 144 mille serviteurs de Dieu marqués du sceau divin ne sont pas les T.J. Il s’agit des serviteurs de Dieu qui accompliront leur ministère sous l’autorité divine pendant la durée des événements apocalyptiques.
L’Apocalypse s’accomplira de 2020 à 2027 et c’est dans la deuxième moitié de cette période que les 144 mille serviteurs de Dieu agiront. Il ne s’agit pas de « juifs », mais de l’Israël spirituel, c’est-à-dire de la véritable église de Jésus en opposition avec Babylone la Grande (Vatican).
L’enlèvement dont a parlé Jésus se fera vers la fin des événements apocalyptiques, à la dernière trompette, soit après 6 ans accomplis des 7 années apocalyptiques.

La prophétie biblique :

1 Pierre :
1.10
Les prophètes, qui ont prophétisé touchant la grâce qui vous était réservée, ont fait de ce salut l’objet de leurs recherches et de leurs investigations,
1.11
voulant sonder l’époque et les circonstances marquées par l’Esprit de Christ qui était en eux, et qui attestait d’avance les souffrances de Christ et la gloire dont elles seraient suivies.
1.12
Il leur fut révélé que ce n’était pas pour eux-mêmes, mais pour vous, qu’ils étaient les dispensateurs de ces choses, que vous ont annoncées maintenant ceux qui vous ont prêché l’Évangile par le Saint Esprit envoyé du ciel, et dans lesquelles les anges désirent plonger leurs regards.
1.13
C’est pourquoi, ceignez les reins de votre entendement, soyez sobres, et ayez une entière espérance dans la grâce qui vous sera apportée, lorsque Jésus Christ apparaîtra.

2 Pierre :
1.16
Ce n’est pas, en effet, en suivant des fables habilement conçues, que nous vous avons fait connaître la puissance et l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ, mais c’est comme ayant vu sa majesté de nos propres yeux.
1.17
Car il a reçu de Dieu le Père honneur et gloire, quand la gloire magnifique lui fit entendre une voix qui disait: Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j’ai mis toute mon affection.
1.18
Et nous avons entendu cette voix venant du ciel, lorsque nous étions avec lui sur la sainte montagne.
1.19
Et nous tenons pour d’autant plus certaine la parole prophétique, à laquelle vous faites bien de prêter attention, comme à une lampe qui brille dans un lieu obscur, jusqu’à ce que le jour vienne à paraître et que l’étoile du matin se lève dans vos coeurs;
1.20
sachant tout d’abord vous-mêmes qu’aucune prophétie de l’Écriture ne peut être un objet d’interprétation particulière,
1.21
car ce n’est pas par une volonté d’homme qu’une prophétie a jamais été apportée, mais c’est poussés par le Saint Esprit que des hommes ont parlé de la part de Dieu.

Galates 1, 6-9 :

1.6 Je m’étonne que vous vous détourniez si promptement de celui qui vous a appelés par la grâce de Christ, pour passer à un autre Évangile.
1.7 Non pas qu’il y ait un autre Évangile, mais il y a des gens qui vous troublent, et qui veulent renverser l’Évangile de Christ.
1.8 Mais, quand nous-mêmes, quand un ange du ciel annoncerait un autre Évangile que celui que nous vous avons prêché, qu’il soit anathème!
1.9 Nous l’avons dit précédemment, et je le répète à cette heure: si quelqu’un vous annonce un autre Évangile que celui que vous avez reçu, qu’il soit anathème!

PARABOLE DES DIX VIERGES (10 églises, l’église étant l’épouse du Christ dans un sens spirituel) :
Matth. XXV. 1 : 13
1. Alors le royaume de Dieu sera semblable à dix vierges, qui ayant pris leurs lampes, s’en allèrent au-devant de l’Époux.
2. Or, il y en avait cinq sages et cinq folles.
3. Les folles en prenant leurs lampes n’avaient point pris d’huile avec elles.
4. Mais les sages avaient pris de l’huile dans leurs vaisseaux avec leurs lampes.
5. Et comme l’Époux tardait à venir, elles sommeillèrent toutes, et s’endormirent.
6. or, à minuit, il se fit un cri, disant : voici, l’Époux, sortez au-devant de lui.
7. Alors toutes ces vierges se levèrent et préparèrent leurs lampes.
8. Et les folles dirent aux sages : Donnez-nous de votre huile, car nos lampes s’éteignent
9. Mais les sages répondirent, en disant : Nous ne pouvons vous en donner, de peur que nous n’en ayons pas assez pour nous et pour vous ; mais plutôt allez vers ceux qui en vendent et en achetez pour vous-mêmes.
10. Or, pendant qu’elles en allaient acheter, l’Époux vint ; et celles qui étaient prêtes entrèrent avec lui dans la salle de noces (Luc. XIII. 25. ), puis la porte fut fermée.
11. Après cela, les autres vierges vinrent aussi, et dirent ; Seigneur ! Seigneur ! ouvre-nous !
12. Mais il leur répondit, et dit ; En vérité, je ne vous connais point.
13. Veillez donc ; car vous ne savez ni le jour ni l’heure à laquelle le Fils de l’homme viendra.

La preuve de l’authenticité de ma chronologie est une « preuve par neuf » :

Cette chronologie fait apparaître un schéma cyclique parfaitement en accord avec les divisions cycliques de l’année solaire pour un jour = 20 ans.

C’est une « preuve par neuf », car ces correspondances ne sont pas l’effet d’un trucage.

C’est après avoir corrigé l’unique erreur de ma première chronologie, laquelle se trouve dans mon premier livre intitulé « Mystères révélés », publié aux Editions « La Pensée Universelle » en 1989, le 15 janvier 2004, que ce schéma parfait m’est apparu !

Cette seule et unique erreur, corrigée 15 ans après la publication de « Mystères révélés » (1989 – 2004), fait apparaître une nouvelle chronologie en parfait accord avec les divisions cycliques de l’année solaire : c’est une Révélation ! Mais aussi une « preuve par neuf » ! L’année solaire, avec ses divisions cycliques, devient le cadre qui forme le « puzzle » des cycles de l’Histoire du Monde en Adam.

Il s’est en effet glissé une erreur de 40 ans dans l’interprétation chronologique classique de l’Ancien Testament, car il y a en réalité 520 ans depuis l’Exode d’Israël sous Moïse jusqu’aux fondations du Temple de Jérusalem, la quatrième année du règne du roi Salomon.

A l’origine de cette erreur il y a, au premier livre des Rois, ch. VI, v. 1, une indication chronologique, que nous avions « textuellement » prise en compte, mentionnant : « 480 ans après la sortie des Israélites du pays d’Egypte ». Il ne s’agissait pas en réalité d’une référence à l’Exode, comme nous l’avions cru, mais du temps compté depuis la « Sortie du Sinaï », sans doute considéré comme un prolongement du territoire égyptien, c’est-à-dire au moment du passage du Jourdain – et non pas de la mer Rouge – pour entrer dans la terre promise, définitivement hors d’Egypte.

Il apparaît que la chronologie du livre des Juges, trop souvent négligée, donne en réalité 390 ansdepuis la première oppression d’Israël par Cusan-Risathaïm, roi de Mésopotamie (Juges ch. III, v. 8), jusqu’à celle des Philistins (Juges ch. XIII, v. 1). Nous sommes alors au début du règne de Saül, en 1100 avant notre ère. De ce fait, la chronologie des Juges nous permet de dater en 1490 avant notre ère (390 ans avant 1100) le début de la première oppression d’Israël, par le roi de Mésopotamie, juste 7 ans après l’entrée des Israélites en Palestine, laquelle se fit en 1497, c’est-à-dire 480 ans avant la fondation du Temple de Jérusalem, qui eut lieu en 1017 av. notre ère. Par ailleurs, nous observons que le livre de Josué, ch. XV, v. 15-17, et des Juges, ch. I, v. 11-13, que le premier libérateur, Othniel, était effectivement contemporain de Josué et Caleb.

Il faut donc compter, après l’Exode, 40 ans de marche dans le désert du Sinaï sous la conduite de Moïse, puis 397 ans pour le temps des Juges (après la mort de Moïse), jusqu’au début du règne de Saül, premier roi d’Israël, et, enfin, 83 ans jusqu’à la quatrième année du règne du roi Salomon, soit520 ans au total au lieu de « 480 ans ». Nous obtenons, après cette étude, bel et bien une différence de 40 ans, origine de notre erreur.

Le schéma corrigé des cycles de l’Histoire du Monde se trouve par conséquent modifié et il révèle, ce qui nous avait échappé jusqu’ici, à savoir : l’emplacement exact de l’Apocalypse, de 2020 à 2027 de notre ère.

Car nous observons dès lors qu’il y a en réalité 1993 ans, au lieu de « 1953 ans » depuis l’alliance de la Circoncision faite avec Abraham en 1967 av. notre ère (c’est-à-dire 430 ans avant l’Exode, durée indiquée dans Galates III, v. 17, ou 470 ans avant l’entrée d’Israël en Palestine), jusqu’à la Crucifixion de Jésus en 27 de notre ère, sachant qu’il est né en l’an 7 av. notre ère. Soit 1960 ans (ou 7 fois 280 ans, les sept âges de la « postérité d’Abraham »), jusqu’à la naissance de Jésus, auxquels il faut ajouter les 33 années de sa vie.

De même, il y a aussi une durée de 1993 ans depuis la Résurrection de Jésus, soit 1960 ans (ou 7 fois 280 ans, les sept âges de l’Histoire de l’Eglise), auxquels il faut ajouter un temps supplémentaire de 33 ans (répétition des cycles ou « effet miroir »), jusqu’au début de l’Apocalypse. C’est pourquoi nous devons ajouter 33 ans aux dates initialement prévues dans « Mystères révélés ».

Ces observations faites, il faut ensuite ajouter les sept années de l’Apocalypse elle-même, dont nous connaissons la durée exacte grâce à la prophétie des « 70 semaines d’années » du prophète Daniel (ch. IX, v. 24-27), pour rattraper ce qui reste des « 40 ans » qui avaient été « oubliés » à cause de notre erreur chronologique (7 ans ajoutés à 33 ans font bien 40 ans). Cela donne enfin 2000 ans car l’Apocalypse commence à la fin du cycle de 1993 ans. Nous obtenons deux millénaires depuis la Mort et la Résurrection de Jésus jusqu’à son prochain Retour, de l’an 27 de notre ère jusqu’en 2027 (et non pas depuis sa naissance).

Le schéma général des cycles, définitivement achevé, compte 71 siècles depuis la Création d’Adam en 4074 av. notre ère, jusqu’à la fin du Millénium en 3027, alors que d’autres ont cru devoir en trouver soixante-dix (7000 ans).

Cependant, il apparaît que l’ensemble des cycles de l’histoire schématique du Monde compte 72 siècles depuis le début de la Création en 4174 av. notre ère, laquelle a été probablement décidée et mise en oeuvre après un cataclysme d’ordre planétaire (et non cosmique), provoqué probablement par la chute d’un ou de plusieurs astéroïdes (voir à ce sujet la note complémentaire ci-dessous, et les explications détaillées dans « Mystères révélés » à partir de la page 105 et la traduction du premier chapitre de la Genèse, pages 114 à 116). Nous obtenons un siècle de plus car il faut compter 100 ans depuis le milieu du premier jour (apparition de la lumière), jusqu’au milieu du sixième jour (création d’Adam), chaque « jour » de la Création ayant une durée « schématiquement » définie de 20 ans.

Nous pouvons néanmoins obtenir un ensemble de 70 siècles. Pour cela, il faut compter 2000 ans depuis la sortie d’Adam « schématiquement » indiquée (voir le schéma des cycles de l’histoire du Monde) du Jardin d’Eden en 3974 av. notre ère, lorsqu’il avait 100 ans (nous savons qu’il vécut 930 ans), jusqu’au début du « compte à rebours » de sept années avant la destruction, faite par les anges, de Sodome et Gomorrhe (destruction par le « feu du ciel » après sept ans d’attente par rapport à la position d’origine du nouveau cycle, ce qui peut être interprété comme une préfiguration de l’Apocalypse). Il faut ensuite ajouter les 2000 ans qui suivent le début de ce premier « compte à rebours » jusqu’à la Crucifixion de Jésus, soit 4000 ans accomplis. Pour tenir compte du temps complet de l’Histoire de l’Eglise (1960 ans + 33 ans + 7 ans), il faut ajouter 2000 ans depuis la Résurrection de Jésus jusqu’à son Retour attendu pour l’an 2027, soit 6000 ans accomplis. Enfin, pour terminer, nous devons ajouter les 1000 ans du Millénium, dont la durée est nettement indiquée dans l’Apocalypse de Saint-Jean (ch. XX, v. 1-3 et 7-10), pour obtenir très exactement une durée globale de 7000 ans (70 siècles), depuis l’entrée dans le Monde du péché en Adam jusqu’à la libération finale du Diable suivie du Jugement dernier.

Pour ce qui concerne l’ensemble des cycles de 1040 ans (périodes méso-américaines de quatre fois 260 ans ou « roues de katuns »), ils existent toujours dans cette nouvelle structure, mais ils se confondent avec ceux du calendrier méso-américain lui-même dont nous avions déjà indiqué les dates dans « Mystères révélés ». De ce fait, le schéma général des cycles de l’Histoire du Monde s’en trouve simplifié.

« Mystères révélés » de Patrick DOLCIANI

Mon livre a été publié en 1989, et les erreurs qu’il contient servent aujourd’hui à « établir la vérité » ! En effet, la seule et unique correction de l’erreur chronologique dans l’histoire des Juges (de 40 ans) permet de faire apparaître ce schéma définitif extraordinaire qui a les particularités suivantes :

1) Il s’accorde avec perfection avec les divisions cycliques de l’année solaire sans aucun jour laissé en « vide » excepté les cinq jours additionnels de l’année qui fait 360 jours ou 12 fois 30 jours : ces cinq jours sont appelés « lit annuel » en Méso-Amérique ;

2) Il s’accorde avec la Chronologie Biblique ;

3) Il s’accorde avec les périodes sothiaques du calendrier égyptien (de 1460 ans) ;

4) Il s’accorde enfin avec le calendrier méso-américain.

Le premier modèle de schéma, que l’on peut reconstituer grâce à mon livre, ne s’accordait pas avec les périodes sothiaques ni avec le calendrier méso-américain. La preuve que l’accord s’est fait sans « tricherie » vient du fait que les dates des périodes sothiaques et du calendrier méso-américain figuraient déjà dans mon livre et qu’elles n’ont pas été changées !

La conviction que j’ai aujourd’hui, c’est qu’il ne peut plus y avoir la moindre erreur pour ce qui concerne le schéma et la chronologie biblique, et que par conséquent le Millenium commencera comme indiqué par le schéma lui-même, en 2027, également date du retour de Jésus !

Ce schéma était connu des anges dès le début et le livre apocryphe d’Hénoch, lequel se trouvait dans le canon byzantin des Saintes Ecritures, en faisait déjà mention (9 périodes qui correspondent à des cycles de 780 ans). C’est donc un schéma universel !

Nous pouvons faire le calcul suivant :
4 x 780 ans font 3120 ans ;

3120 ans = 3 x 1040 ans.

Les six dernières divisions de l’étoile à sept branches (cycles de 52 jours ou 52 x 20 ans) font :
6 x 1040 ans = 6240 ans.

Il y a en 6240 ans 8 fois 780 ans :

6240 ans / 780 = 8 (cycles de 780 ans).

Il manque alors le premier cycle de 780 ans qui se place avant la date inaugurale du calendrier méso-américain, soit 900 ans après la création d’Adam, en 4074 :

4074 – 900 ans = 3174 av. notre ère ;

3174 + 780 ans = 3954 av. notre ère, 1° cycle de 780 ans.

Cela correspond avec 120 ans après la création d’Adam :
4074 av. notre ère – 3954 av. notre ère = 120 ans.

Dans ces conditions, nous observons que le premier cycle de 780 ans dont parlait Enoch commençait lorsque Adam avait 120 ans, probablement 20 ans après la sortie du Jardin d’Eden ! C’est pourquoi ces cycles de 780 ans peuvent être appelés « ères de civilisation » de l’Histoire du Monde, lesquelles commencent avec la première civilisation, celle des fils d’Adam !

D’autres indications sont données dans le livre d’Hénoch qui prouvent que les anges ont « initié » les premiers hommes, fils d’Adam. L’histoire d’Hénoch est confirmée par le livre de la Genèse.

Les clés chronologiques :

1) Création d’Adam : 0 (4074 av. notre ère) ;

2) Déluge : 1656 ans après (2478 av. notre ère) ;

3) Naissance de Térakh, père d’Abraham : 222 ans après (2196 av. notre ère) ;

4) Naissance d’Abraham : 130 ans après (2026 av. notre ère) ;

5) Abraham en Canaan : 75 ans après (1991 av. notre ère) ;

6) Circoncision d’Abraham : 24 ans après (1967 av. notre ère) ;

7) Exode sous Moïse : 430 ans après (1537 av. notre ère) ;

8) Construction du Temple de Jérusalem sous Salomon : 520 ans après (1017 av. notre ère) ;

9) Schisme Israël-Juda : 37 ans après (980 av. notre ère) ;

10) 1° Départ en Captivité à Babylone (Daniel I, 1-2) : 373 ans après (6O7 av. notre ère) ;

11) 1° Retour d’Exil : 70 ans après (537 av. notre ère) ;

12) Départ chronologique des 69 semaines d’années de Daniel IX (Application de l’Edit d’Artaxercès selon Esdras VII) : 80 ans après (457 av. notre ère) ;

13) Crucifixion, mort et résurrection de Jésus : 483 ans après (27 de notre ère).

Total des durées : 4100 ans.